Jardins d'Amour de Villandry

Inspirée par les magnifiques Jardins d'Amour du Château de Villandry

et en accord avec le propriétaire du Château Monsieur Carvallo,

Sylvie Cantareuil a créé une minaudière reprenant le thème de l'amour et les motifs des jardins. 

 

Un peu d'histoire pour situer la naissance du projet : 

       "Depuis la construction du château de Villandry en 1532, des jardins remarquables agrémentent l’édifice. Au fil des époques, au fil des modes, leur physionomie a été bouleversée. On sait aujourd’hui grâce à l’archéologie qu’il y avait à la Renaissance, un potager décoratif, à proximité immédiate du château. Au XVIIIe siècle, le parc est agrandi et s’enrichit d’un jardin à la française puis d’une pièce d’eau en forme de miroir Louis XV. Lorsque Joachim Carvallo visite Villandry en 1906 « Le parc [est] constitué à l'anglaise, en vallonnements et mamelonnements (…), planté de maintes espèces exotiques récemment importées: cèdres, pins, thuyas, magnolias, massés sur les revers de monticules artificiels. Le château lui-même [disparaît] au milieu d’une forêt d’arbres et de verdure. » Le parc romantique n’est pas au goût de Joachim Carvallo et entre 1908 et 1918, il se consacre à la restitution des jardins Renaissance. Pourquoi ? Parce qu’il considère que le château Renaissance, auquel il finit de rendre toute sa majesté, doit avoir des jardins en adéquation. En homme de science, il réunit, en suivant une démarche scientifique, plusieurs indices archéologiques et littéraires. Des vestiges de soubassements et de canalisations mis en parallèle avec des plans anciens ou le cadastre napoléonien lui permettent de replacer le potager décoratif tandis que des ouvrages (...) lui donnent une idée de l’aménagement paysager à la Renaissance. Pour les salons d’ornement qu’il restitue sur leurs terrasses initiales, il fait appel au peintre Lozano et à Javier de Winthuysen, artiste et paysagiste espagnol qui créé le salon des croix et celui de l'amour. (...) Loin de n’être qu’une simple copie de jardins reproduits dans des traités d’architecture, les jardins de Villandry sont une réinvention. Du tracé au choix des végétaux, tout a été pensé afin de revenir aux origines du jardin français de la Renaissance."

 corrigé4

 

       Sur une face, se dévoile l'Amour tendre : "symbolisé par des cœurs séparés par les flammes de l’amour dans les angles du carré. Au centre des masques que l’on mettait sur les yeux au cours des bals et qui permettaient toutes sortes de conversations, des plus sérieuses aux plus légères." 

amour tendre DSCF7627

 

       ...et sur l'autre, l'amour passionné : "toujours des cœurs mais, cette fois-ci, brisés par la passion. Les massifs de buis sont enchevêtrés et forment un labyrinthe car il y a là également une évocation de la danse et du tourbillon passionnel".

amour passion DSCF7625

 

       Cet accessoire de mode a été brodé à l'aide de techniques hérités du passé, dont certaines datent du Moyen-âge telle que la broderie or. Les matériaux utilisés existaient à cette époque et se sont largement répandus à la Renaissance : le jaseron, la cannetille, la lame métal, les cotons et la soie rouge. 

       Créé dans le but de tisser des ponts entre passé et avenir, cet accessoire reflète la magie de la broderie, telle qu'elle brille en Haute-couture et dans le monde de la mode. "Réaliser des objets très modernes à l'aide d'un artisanat très ancien, voilà la magie de la broderie" disait le couturier Gianfranco Ferré, et c'est bien vrai ! Aujourd'hui encore, à l'aide de techniques ancestrales, des créations voient le jour et reflètent le présent et l'avenir !

 

Ci-dessous quelques détails de la réalisation :

 DSCF7565 Préparation de la broderie et réalisation des bourrages en coton.

DSCF7570 DSCF7618 Pose de la lame métal guipée en va-et-vient

DSCF7571 La cannetille frisée et lisse

DSCF7620 DSCF7621 La mise en forme du jaseron

DSCF7596 La pose de la cannetille sur le bourrage

 

DSCF7629

Cette minaudière participe au Concours départemental des Métiers d'Art en Région Centre à l'occasion des 500 ans de la Renaissance dans cette région, dont le thème est : RenaissanceS

dessus corrigé corrigé3 corrigé4 DSCF7665

 Site du Château de Villandry